Le casse-tête : comment rédiger son faire-part

Les faire-part de mariage prennent ces dernières années des formes et des couleurs de plus en plus originales. On a envie de sortir du lot et de se différencier de la cousine qui s’est mariée il y a 6 mois ou encore de la copine qui vient tout juste d’envoyer les invitations. Le texte reste, quant à lui, toujours assez solennel, même si on est libre de jouer avec les mots pour l’adapter à la thématique du mariage ou à la situation familiale.

 

Le faire-part porte à la base deux objectifs: informer de l’heureux événement et convier les proches aux différentes parties de la célébration. Ainsi, il doit contenir obligatoirement :

  • prénoms et noms des futurs mariés
  • date du mariage
  • lieu et heure de la cérémonie civile
  • lieu et heure de la cérémonie religieuse (si elle a lieu)
  • lieu et heure du vin d’honneur / de la soirée
  • l’adresse des mariés ou des parents, le mail, le téléphone ou l’adresse blog
  • la date souhaitée de la réponse
  • les plans d’accès des lieux (s’ils ne sont pas connus de tous)

Le texte de l’annonce varie principalement en fonction de l’implication des parents dans le mariage. Selon la tradition, ce sont les parents et/ou les grands-parents qui ont le privilège d’inviter au mariage de leurs enfants, en leur nom. Cette forme reste utilisée dans le cas où les parents financent la totalité ou la majorité du mariage ou si les enfants vivent toujours dans le nid familial. Elle se fait toutefois de plus en plus rare. Les futures époux vivent très souvent déjà ensemble avant leur union officielle et sont financièrement autonomes. 

© photo:  www.lennie.fr

Voici un exemple pour les deux cas de figure :

Mariage annoncée de manière solennelle par les parents.

 

Madame et Monsieur X et Madame et Monsieur Y

ont la joie de vous annoncer le mariage de leurs enfants

Alice et Pierre.

Il sera célébré le samedi 21 juin à 15h

à l'église Notre-Dame de Strasbourg.

Annonce classique de la part des fiancés.

 

Mademoiselle Julie X et Monsieur Yves Y

sont heureux de vous annoncer leur mariage

qui sera célébré le vendredi 10 juillet à 11h la mairie de Montpellier.

La bénédiction nuptiale aura lieu à 12h à l'égalise Saint-Paul.

 

Si les futurs époux ont déjà des enfants, ils peuvent les mettre à l'honneur de l'annonce :

 

Margot et Sébastien

ont l'immense plaisir de vous annoncer

que maman et papa se diront enfin leur OUI.

La cérémonie aura lieu le samedi 13 mai à la marie d'Antony.

 

Ceux qui sont moins conventionnels, peuvent laisser libre court à leur imagination et annoncer leur mariage en puisant dans le vocabulaire de la thématique de leur jour J:

Pour un mariage autour du cinéma:

 

Silence, on tourne!

Les caméras s'enclencheront le samedi 11 avril à 11h à la mairie de Chantilly

pour immortaliser à jamais le début de notre union.

Dans les rôles principaux:

Marie dans le rôle de la mariée

Hugues dans le rôle du marié

Nous espérons que vous viendrez vivre ce moment fabuleux avec nous.

 

Pour une thématique autour de la gourmandise :

 

Sophie X et Thierry Y

vous invitent à venir déguster le plus heureux moment de leur vie.

La délicieuse célébration du mariage aura lieu

le vendredi 25 septembre à 15h à la marie de Cergy.

 

Pour une thématique autour de l’aviation ou du voyage :

 

Nous nous enverrons dans les airs

Le samedi 30 août à 11h à la marie de Rennes.

Le survol de la célébration continuera à 12h pour un vin d’honneur, à bord de notre maison A320.

L’atterrissage se fera à la ferme du Clos Marie pour une soirée aux nombreuses surprises.

 

Si l’annonce du mariage devrait rester tout de même plutôt traditionnelle, le texte d’invitation à la soirée peut être rédigé d’une manière humoristique, thématique ou décalée. Le tout est de rester assez subtil afin que la forme et le contenu général soient cohérents et suivent le fil rouge de votre jour J.

Si vous invitez des personnes différentes au vin d’honneur et à la soirée, il sera plus pratique et moins coûteux d’insérer un petit carton supplémentaire concernant le soir plutôt que d’imprimer deux versions d’invitation.

Vous pouvez également y associer un carton réponse, notamment si vous souhaitez rester classique ou jouer sur un côté un peu rétro. Autrement, vous pouvez demander à vos invités de vous répondre par mail, téléphone ou via votre blog (si vous en avez un).

Enfin, une fois votre faire-part rédigé, relisez-vous ! Nul n’est à l’abri d’une coquille. Lorsque vous allez envoyer votre fichier à l’imprimeur, celui-ci vous renverra un exemplaire mis en page. Vous devrez valider ce « test » en donnant votre BAT (bon à tirer). Revérifiez une dernière fois minutieusement votre texte mais également le positionnement des différents éléments graphiques et les couleurs. Par la suite, vous n’aurez plus la possibilité d’apporter des modifications et l’imprimeur ne sera pas responsable des erreurs éventuelles.