Comment trouver la robe de mariée de votre vie?

 

Rentrer pour la première fois dans une boutique de robes de mariée est un moment fort en émotion. Depuis toutes petites, nous rêvons toutes d’essayer une des ces somptueuses robes blanches et encore plus depuis que Jules nous a demandé en mariage.
Mais une fois passée à l’action, l’incertitude nous envahie très vite. Comment choisir une robe qui nous met en valeur pour être sûre d’être LA plus belle des mariées ? Opter plutôt pour une réalisation par un couturier ou choisir dans une boutique spécialisée?
Voici notre dossier qui répondra certainement à la plupart de vos questions.

 

Définir ses envies

Commencez par étudier tous les styles qui existent, tout en gardant un regard neutre.  Faites-vous plaisir en feuilletant des magazines, visitez les salons dans votre région et baladez vous sur internet où vous découvrirez de nombreux blogs présentant les dernières collections.

Une fois que vous aurez fait le tour de toute la panoplie qui s’offre à vous, affinez vos préférences en sélectionnant les robes qui sont en adéquation avec le thème de votre jour J. Demandez vous également quels modèles s’adaptent le mieux à votre morphologie. Réfléchissez à comment mettre en valeur vos atouts et masquer vos petites faiblesses.

Ensuite, établissez votre budget. Encore et toujours, il est important de se fixer un montant à ne pas dépasser. Un craquage arrive très rapidement et parfois nous serions capables de partir vers des montants astronomiques si on ne se fixait pas des règles. Cette étape vous aidera également à vous diriger vers tel ou tel type de prestataire.

Pour les tout petits budgets ou tout simplement celles qui restent très pragmatiques, il existe toujours la possibilité de louer sa robe de mariée pour un prix très raisonnable.

La plupart de femmes trouveront toutefois leur bonheur dans les boutiques spécialisées qui proposent des robes pour tous les goûts et tous les budgets.

Comptez environ 800 à 1500 € pour une gamme moyenne. 2000 à 4000 € pour une gamme supérieure. Et jusqu’à plus de 5000 € pour une création grande couture. Dans la plupart des enseignes, le principe consiste à choisir le modèle qui sera par la suite réalisé à vos mesures. Le prix indiqué comporte donc très souvent une série de retouches qui sont échelonnées quasiment jusqu’au jour de votre mariage.

Celles qui rêvent d’un modèle absolument unique se tourneront plutôt vers un créateur sur mesure. Celui-ci dessinera, sur la base de votre brief ou de photos que vous lui aurez apportées, une maquette que vous pourrez peaufiner ensemble. Là, également, plusieurs essayages sont prévus pour amener la robe à sa perfection, selon vous goûts.

Il est conseillé de ne pas se lancer dans cet exercice trop tôt, au risque de se lasser des modèles que vous vous êtes mis en tête. Nos goûts peuvent  évoluer suivant les nouvelles tendances. Le meilleur moment reste donc entre le 9ème et le 6ème mois. 3 mois suffisent pour se faire une idée de ce qui nous plait et surtout de ce qui nous va. En règle générale, il est nécessaire de passer commande 6 mois avant le jour J.

© photo: www.lennie.fr

Passer à l’action

Comptez avec 2 – 3 semaines de délais pour obtenir un rendez-vous en boutique. Demandez ensuite à une personne, qui connait bien vos goûts mais qui sait aussi rester objective, de vous accompagner (maman, belle-maman, meilleure amie…mais surtout pas Jules pour garder la surprise et rester dans les traditions). On ne se marie (en théorie) qu’une fois, autant partager ce moment de bonheur et d’émotion avec une ou plusieurs personnes proches. Et puis vous verrez bien, leur regard extérieur vous sera très utile.

Une fois en magasin, laissez-vous guider. Les conseillères sont généralement des stylistes averties. Elle vous trouveront rapidement des modèles qui correspondront à vos envies et vous mettront en valeur. Très souvent, il arrive d’ailleurs qu’on vienne avec une présélection réalisée sur internet et qu’on reparte avec un modèle complètement différent, mais qui nous va au final tellement bien.

Toutefois, ne vous laissez pas  influencer de trop si vous ne vous sentez pas 100% sure et à l’aise dans la robe. Vous visiterez de toute manière plusieurs boutiques, non seulement pour avoir plus de chance de tomber sur LA robe, mais aussi pour connaitre plusieurs avis de professionnelles et adopter celui qui revient le plus souvent et qui vous accompagnera jusqu’à votre choix final.

Bien préparer les essayages

Au fur et à mesure des essayages, il est conseillé de noter les références des robes ainsi que des remarques sur ce qui vous plaisait ou non. Si l'enseigne le permet, prenez également des photos pour vous souvenir plus facilement des modèles et de comparer. Vous aurez ainsi toutes les cartes en main pour élire l'heureuse gagnante. 

Avant de récupérer définitivement votre robe, vous devrez revenir plusieurs fois en boutique ou chez le créateur afin de l'ajuster au mieux à votre corps. Pour le deuxième ou le troisième essayage, prenez avec vous les chaussures que vous porterez le jour J ou du moins des chaussures avec la même hauteur de talon pour travailler au plus juste la longueur. Pensez également à acheter vos sous-vêtements, en fonction de votre robe, et de les mettre pour les essayages. Cela permettra de vérifier qu'ils ne sont pas visibles et d'ajuster également le bustier au niveau de la poitrine. Il n'y a rien de pire qu'une robe qui n'arrête pas de tomber! Vous pouvez également prendre avec vous les accessoires pour avoir un aperçu d'ensemble. La toute dernière retouche devra se faire le plus proche possible du jour J. Généralement, des variations de poids sont possibles même 15 jours avant le mariage et en général à votre avantage. Merci le stress. 

Une fois le choix de votre robe arrêté, vous pourrez vous lancer dans la recherche du costume de votre amoureux. Il devra obligatoirement s'accorder avec le style de votre tenue. Ne tardez pas non plus à commander les tenues pour votre cortège. Généralement les modèles et les tailles partent très vite en début de saison. Si vous ne vous y prenez qu'au mois de mars pour un mariage l'été, vous risquez de vous retrouver bredouille.